• Votre courriel
    Votre mot de passe
  •  
La semaine du Golfe - Morbihan
Pré-inscrits 2023
Imprimer
Pré-inscrits 2023
      • pen duick

      • pen duick
      • Pen Duick est un voilier construit par les chantiers Gridiron and Workers à Carigaloe près de Crosshaven en Irlande, d'après les plans d'un architecte écossais de grande renommée, William Fife III, en 1898, sous le nom de Yum2. Ce bateau, déjà passé en plusieurs mains, fut acheté en 1919 par Jacques Richepin qui le rebaptisa Cora V (en l'honneur de son épouse, l'actrice Cora Laparcerie)3.

        En 1935, le « Yum » devenu entre-temps le « Butterfly », est acquis par la famille Lebec de Nantes qui le rebaptise « Pen Duick »4

        En 1938, Guy Tabarly, le père d'Éric, qui résidait aussi à Nantes, découvre le bateau alors en hivernage dans un bras mort de la Loire, puis le rachète aux frères Lebec qui ne peuvent plus en assurer l'entretien. C'est à son bord qu'Éric Tabarly a appris à naviguer en compagnie de ses parents et sa sœur cadette.

        Avant la Seconde Guerre mondiale, Guy Tabarly conduit Pen Duick dans une vasière de Bénodet et il y restera durant tout le conflit. Durant cette période, faisant face une pénurie de plomb, les autorités menace de démanteler le bateau pour récupérer le métal se trouvant dans la quille, mais les Tabarly sauveront Pen Duick prétendant que celle-ci était en fonte. Cependant, après plusieurs années de manque d'entretien, le navire est en mauvais état, le rendant dangereux à la navigation. Faute de pouvoir payer les travaux, son père le met en vente. En 1952, comme il ne trouvait pas d'acheteur, Éric persuade son père de le lui donner, car il en est tombé amoureux depuis le premier jour4,5.

        Quelques années plus tard, quand Éric peut s'occuper de son bateau, il le confie aux chantiers Costantini à La Trinité-sur-Mer afin d’évaluer les travaux à effectuer. Mais la coque du voilier est trop pourrie pour être remise en état de façon traditionnelle. Ne pouvant financer les travaux, malgré le fait d'avoir réalisé d'énormes économies sur sa solde de militaire, il propose alors à Marc et Gilles Costantini de relever un défi inédit pour sauver son bateau : refaire une coque neuve en appliquant sept couches successives de tissus de verre et de résine polyester sur l'ancienne coque utilisée comme un moule mâle. La construction en polyester était à ses débuts, jamais on n'avait construit de voilier aussi grand et lourd. C'était la plus grande coque de ce type à cette époque4,5.

        Alors qu'Éric est à l'École navale de Brest, il s'entraîne à naviguer pour participer aux régates du sud de l'Angleterre…

        Le bateau a subi une rénovation à l'ancienne dans les chantiers de Raymond Labbé en 19836 à Saint-Malo, et a fêté son centenaire en mai 1998.

        Éric Tabarly s'est toujours opposé à l'inscription de « son » bateau au titre des Monuments historiques.

        C'est pendant un convoyage du Pen Duick que, dans la nuit du 12 au 13 juin 1998, Éric Tabarly perd la vie en tombant à la mer7, lors d'une traversée vers l'Irlande.

        Aujourd'hui[modifier | modifier le code]
        Pen Duick appartient maintenant à Jacqueline Tabarly, son épouse, et à leur fille, Marie, qui ont confié son entretien et sa gestion à l'« association Éric Tabarly ». Il participe aux régates de voiliers classiques en Atlantique et aux rassemblements des Pen Duick. Il est mené par un marin professionnel et embarque chaque saison un équipage de marins bénévoles.
      • Descriptif
      • Port d'attache
      • lorient
      • Matériau
      • polyester/bois
      • Flottille
      • Flottille n°4
      • Gréément
      • Côtre aurique
      • Classe
      • cotre aurique plaisance
      • Chantier
      • gridiron n workers
      • Année de construction
      • 1898
      • Longueur Hors tout
      • 17.8 m
      • Longueur
      • 15.4 m
      • Largeur
      • 3.0 m
      • Tirant d'eau
      • 2.2 m
      • Béquille
      • non
Auray Quiberon Terre Atlantique
CHASSE-MARÉE
Compagnie des Ports du Morihan
Crédit Agricole du Morbihan
France 3 Bretagne
France bleu Armorique
Golfe du Morbihan Vannes Agglomération
Golfe du Morbihan Vannes Tourisme
Le Télégramme
MORBIHAN AUTO
MORBIHAN TOURISME
MOUSQUETON
Ouest France
PNR Golfe du Morbihan
Région Bretagne
SAUR
Ville de Vannes

Semaine du Golfe 2023 - PIBS, Bâtiment IRUS - 10 rue Henri Becquerel - 56000 VANNES
contact@semainedugolfe.com - Tél : +33(0)2.21.02.56.20

Mentions légales | Plan du site | Powered by diasite | Designed by diateam