• Votre courriel
    Votre mot de passe
  •  
La semaine du Golfe - Morbihan
Pré-inscrits 2023
Imprimer
Pré-inscrits 2023
      • minahouet II

      • minahouet II

      • Minahouet II
        Cotre à tape-cul de 16,53 tonneaux
        ayant toujours été armé exclusivement en plaisance.
        Historique
        1912 construction et mise à l'eau
        Construit en bois sur les plans d'un pilote de Gironde de l'architecte A. Gauraud au chantier
        Foncillon à St Georges de Didonne.
        Longueur coque : 15,05 mètres Longueur flottaison : 11,87 mètres
        Largeur Maître bau : 4,03 mètres Tirant d’eau : 1,80 mètre
        Voilure : ~ 160 m2
        Entre 1912 et 1922 inscrit à St Nazaire
        Mis à l'eau le 23 septembre 1912, pour le compte de M. Auguste Moreau, armateur à St
        Nazaire, qui le fait franciser le 1er février 1913 comme bateau de plaisance par les douanes de
        St Nazaire où il est inscrit.
        M. Jean Baptiste Getten, architecte à Ploubalay, en fait l'acquisition le 3 juin 1919, et le laisse
        inscrit à St Nazaire.
        Entre 1922 et 1959 inscrit à La Rochelle
        Son fils, Jean Getten, le revend le 28 avril 1922 à MM. Edouard et Henri Debect avocats à La
        Rochelle et M. Joseph Aulneau avocat, qui l'inscrivent à La Rochelle. Joseph Aulneau, en tant
        que membre du YCF, peut arborer le pavillon du YCF quand il est à bord.
        Entre 1959 à 1967 Minahouet II est basé à Lorient comme bateau-école de voile, puis de
        1965 à 1967 reste immobilisé dans le port de Lorient.
        Entre 1967 et 1979 inscrit à La Trinité.
        M. Bernard Duliscouet, directeur de constructions navales à Lorient l'acquiert le 31 août 1967,
        le fait remettre en état, et modifie le pont. Minahouet II est alors inscrit au port de La Trinité.
        M. Duliscouet est tué dans un accident d'avion en 1979.
        Entre 1979 et 1985, inscrit à Lorient.
        M. Philippe Videau, avocat à Paris, l'achète le 18 juillet 1979. Minahouet II reste immatriculé à
        Lorient, mais navigue surtout en Charente. En 1985, suite au divorce de son propriétaire il est
        confié au chantier Bernard de La Tremblade, puis abandonné sur une vasière à La Tremblade
        jusqu'en février 1986.
        Entre 1986 à 1992 à St Georges de Didonne.
        M. René Paris l'achète aux enchères au Tribunal de Rochefort le 23avril 1986 ; il constitue une
        association " Les amis du Minahouet" espérant le restaurer et le rendre à sa ville natale. Mais
        cela n'aboutit qu'à rendre le bateau à l'état d'épave.
        Entre 1993 et 2007 restauration complète.
        L'association Voiles d'Iroise dirigée par Jacques Briois l'achète en janvier 1993 et le fait
        entièrement restaurer dans son état d'origine, dans un chantier à Meslan (56).
        2009 Minahouet II est classé Monument Historique le 17 décembre 2009.
        Inscrit au port de Lorient puis de Pont-Aven, Minahouet II est acquis en 2018 par
        l'Association " La Belle Angèle" et inscrit au port de Pont-Aven.
        ( Recherches historiques réalisées par François Puget / Contact : francoispuget29@gmail.com )
        Restauration
        Une restauration dans l’état d’origine :
        C’est le principal objectif que s’était fixé le propriétaire et que tous les intervenants,
        charpentiers de marine, stagiaires, bénévoles auront suivi et respecté.
        Objectif plus qu'atteint : en témoigne le classement « Monument historique » obtenu fin 2009, à
        la majorité absolue des membres de la commission. En témoignent également les larmes
        d'émotion d'anciens équipiers retrouvant le Minahouet des décennies après tel que dans leurs
        souvenirs, retrouvant non seulement ses formes mais aussi son « âme ».
        La restauration a toujours été menée dans le respect des techniques traditionnelles de la
        charpente marine. Les matériaux sélectionnés, du bois aux peintures, étaient de la meilleure
        qualité. Documents anciens, plans, photographies, témoignages ont été patiemment collectés et
        exploités (pièces reproduites à l'identique).
        Les grandes étapes
        1994-1995 :
        Mise à nu de l'épave avec la suppression des bordées et membrures incorrectes et pourries .. notamment de la
        voute. Réalisation du plan grandeur nature de la voute telle qu'à l'origine . Pose des premières varangues.
        1996 :
        Mise en place de l'étambot d'origine, du tube d'étambot. Assemblage des couples. Pose des allonges de voute,
        fourchettes et cormier.
        1997 :
        Pose de la carlingue. Nouvelle étrave et nouveau brion. Barrots de pont. Jambette de pavois et enfin les
        préceintes.
        1998 :
        Le roof est entièrement refait.
        1999-2000 :
        Pose d'une partie des bordés. Une nouvelle quille est taillée et mise en place (tous les boulons de quille sont
        neufs). Fixation des plats-bords et de la fougère. Etambrai du grand mât et de l'artimon.
        Navigation
        1912-2022 : 110 ans d'aventure pour un bateau de légende
        Cette unité de la belle plaisance du début du XXème siècle est aujourd'hui préservée par son
        classement Monument Historique, et le soin apporté à son entretien depuis sa restauration.
        Les bateaux pilotes sont réputés être des voiliers rapides et manœuvrants. Par le passé il
        s'agissait pour les marins du bateau pilote d'arriver avant les autres sur les bateaux à guider
        venant du large. Ces bateaux , avec un petit tirant d'eau, étaient conçus pour naviguer à la sortie
        de la Gironde où il y a d'importants bancs de sable.
        Le Minahouet II, construit sur ces caractéristiques, est le dernier représentant de cette lignée.
        Bateau de plaisance, son intérieur est accueillant, confortable, avec un vaste carré. Les claires-
        voies avant et arrière apportent chaleur et luminosité. Le plan de forme du bateau est d'avant
        garde : l'avant très fin et étroit, l'arrière très large. La voûte représente près de 20% de la
        longueur du bateau. Sa coque très passante en fait un voilier rapide et maniable. Il remonte bien
        au vent et vire facilement. Malgré sa taille, il tourne si bien sur place qu'il ne pose aucune
        difficulté de manœuvre portuaire. Cabotage ou navigations hauturières, Minahouet II est prêt à
        prendre la mer en toute sécurité et l'équipage appréciera sa qualité à sa juste valeur.
        Nota 1 : un minahouet est un petit instrument en bois traditionnel qui sert à fourrer les cordages.
        Nota 2 : 5 bateaux ont porté le nom de Minahouet en Bretagne
        1- Minahouet, un cotre de 9,50 m construit en 1903 pour M. Auguste Moreau, de St Nazaire
        2- Minahouet II, construit en1912 pour le même Auguste Moreau. Monument Historique.
        3- Minahouet, un thonier construit en 1921 à Palais, Belle-Ile, pour M. Querré de Lorient. Longueur 17,73m.
        4- Minahouet, construit en 1928 à Trentemoult, 1,08 Tx à M. Moreau, inscrit au Pouliguen devient Yallah, Claire.
        5- Minahouet IV, canot à moteur construit en 1929 à St Nazaire pour M. Emile Moreau ( fils de A. Moreau).
      • Descriptif
      • Port d'attache
      • PONT-AVEN
      • Matériau
      • Construction traditionnelle en bois
      • Flottille
      • Flottille n°4
      • Gréément
      • Côtre aurique
      • Classe
      • Côtre à Tape-Cul / Pilote de Gironde
      • Chantier
      • Chantier Foncillon à Saint-Georges-de-Didonne
      • Année de construction
      • 1912
      • Longueur Hors tout
      • 21.0 m
      • Longueur
      • 15.1 m
      • Largeur
      • 4.0 m
      • Tirant d'eau
      • 1.8 m
      • Béquille
      • oui
Auray Quiberon Terre Atlantique
CHASSE-MARÉE
Compagnie des Ports du Morihan
Crédit Agricole du Morbihan
France 3 Bretagne
France bleu Armorique
Golfe du Morbihan Vannes Agglomération
Golfe du Morbihan Vannes Tourisme
Le Télégramme
MORBIHAN AUTO
MORBIHAN TOURISME
MOUSQUETON
Ouest France
PNR Golfe du Morbihan
Région Bretagne
SAUR
Ville de Vannes

Semaine du Golfe 2023 - PIBS, Bâtiment IRUS - 10 rue Henri Becquerel - 56000 VANNES
contact@semainedugolfe.com - Tél : +33(0)2.21.02.56.20

Mentions légales | Plan du site | Powered by diasite | Designed by diateam